Loading
Back to nicolas karagiannis

« [ parce que? ]  l’artiste n’a jamais fait tout un plat de se voir refuser ces estimables vertus dont les autres hommes ne voudraient pas se passer : intellectualité, sûreté de jugement, connaissance du monde et conduite rationnelle. »

« On a souvent décrit l’art comme une forme d’évasion, une manière de se dérober à l’action. […] En fait, l’homme qui passe sa vie entière à faire tourner les rouages de l’industrie au point de n’avoir plus ni le temps ni l’énergie de s’occuper des autres besoin de son organisme fuit beaucoup plus la réalité que [l’artiste].

« Je n’aime pas parler aux peintres. Ils vont à une exposition, se prononce sur le dessin, la couleur, etc. Pas de réactions humaines pures. Je veux des réactions pures en termes de besoin humain. Le tableau satisfait-il un besoin humain ? »

+