Loading
Back to nicolas karagiannis

« C’est le besoin de communiquer qui amène à peindre et vous pousse vers l’art en général. »

« Aussi curieux que cela puisse paraître  « ne pas savoir où vont les choses », l’impression de se perdre et d’avoir perdu, est source de foi et d’un immense optimisme, elle n’engendre ni certitude ni sécurité collective. Il faut avoir perdu dieu pour croire, et l’art pour peindre. »

« Pour moi, l’enjeu n’est jamais l’art, mais uniquement la chose pour laquelle l’art peut être utile. »

« Parler de peinture n’a aucun sens. En exprimant une chose par le langage on la transforme. On construit des propriétés qui peuvent être désignées. En revanche, on supprime celles qui ne peuvent être exprimées par la parole et qui sont les plus importantes. »

+ ba299cd79246e5e5dd7c6607392ac15bCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCC